Les stages durant le DES

Cette page fait un tour d'horizon des différents stages que les internes en DES de médecine générale seront amenés à effectuer durant leur internat. Si vous souhaitez plutôt un descriptif de la maquette des stages, actualisé d'après la réforme de 2017, consultez cette page.

Nous rappelons ici que les stages constituent le début de la formation professionnelle des internes. Ils ont pour objectif de transformer les connaissances acquises en compétences !

Maquette DES CNGE
LES STAGES EN AMBULATOIRE
Vacances

Quels en sont les objectifs ?

Actuellement la maquette comporte obligatoirement au moins deux semestres dans des sites ambulatoires de Médecine Générale. Ces stages permettent de découvrir les champs de la médecine générale et de s'y exercer. Ils sont l'occasion de se plonger dans le quotidien de médecins généralistes agréés maîtres de stage universitaires (MSU). C'est par la multiplication de ce type d'expérience que l'on facilite l'installation après le DES. Durant ces stages l'interne sera progressivement mis en autonomie afin d’acquérir les compétences nécessaires à son exercice en toute sécurité. 

Comment demander des congés pendant cette période ?

Pour tout demande d'autorisation d'absence durant vos stages en ambulatoire vous devez :

  • remplir le formulaire ci contre,

  • le présenter et le faire signer par votre maître de stage,

  • puis le transmettre à la Direction des Affaires Médicales

comme décrit dans le formulaire.

Comment se faire rembourser les frais kilométriques ?

 

En SASPAS, les frais kilométriques liés aux visites à domiciles sont soumis à remboursement de la part du maître de stage qui touche les indemnités de déplacement. Il pourra déduire le montant dans ses frais professionnels et l'interne devra déclarer ce montant comme "avantages en nature" lors de sa déclaration d'impôts. Vous pouvez vous servir du modèle ci après pour la demande de remboursement à établir avec votre maître de stage :

Voiture
LES STAGES CHEZ LE PRATICIEN 

Le stage chez le praticien de niveau 1

 

Le stage se déroule auprès de médecin généralistes ayant un exercice ambulatoire, tous formés et agréés en tant que maîtres de stage universitaire (MSU). Durant le stage l'interne exerce au cabinet des praticiens composant le trinôme qu'il a choisi. La composition des groupes de praticiens varie chaque semestre selon les disponibilités de chacun, et tente de privilégier des exercices variés (exercice seul / en groupe, rural / urbain, etc) tout en respectant au mieux une cohérence géographique. Les lieux d'exercice de nos MSU sont volontairement répartis sur toute la région Franche-Comté. 

L'objectif principal de ce stage est une mise en autonomie progressive comportant une phase d'observation puis une phase de supervision majoritairement directe. La progression au cours du stage est variable et s'adapte au rythme de l'interne et du MSU.

Le temps de travail est le même que dans les stages hospitaliers, il s'étend donc sur huit demi-journées en stage et deux demi-journées consacrées à la formation personnelle (plus d'informations ici). L'organisation de l'emploi du temps de chaque interne dépend des MSU composant le trinôme de praticiens.

La présence de l'interne aux consultations et aux visites du MSU, ainsi que l’exécution d’actes médicaux sont subordonnées au consentement du patient. L’interne ne pourra exécuter que les actes médicaux dont le maître de stage a la pratique habituelle, sous sa responsabilité. L'interne ne reçoit aucune rémunération directe de la part de son maître de stage ou des patients.

Le stage chez le praticien en SASPAS

Le Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisé (SASPAS) vise à parfaire la formation de l'interne en l'amenant à prendre en charge des patients en autonomie sous la responsabilité et la supervision indirecte d'un praticien. Chaque consultation doit faire l'objet d'un debriefing quotidien avec le praticien afin de permettre une analyse réflexive de sa pratique. À l'issue de ce stage l'interne devra être en mesure de consulter seul.

Le reste des modalités en terme d'organisation et de temps de travail, est comparable au stage de niveau 1.

Conduite accompagnée
Jeune conducteur

Les stages de santé de la femme et de l'enfant

L'interne a dorénavant la possibilité de valider ce stage dans un service hospitalier ou en ambulatoire chez des médecins généralistes agréés selon la part de leur activité dédiée à la gynécologie ou à la pédiatrie.

Comment se passe l'évaluation ?

Pendant ce temps privilégié que sont les stages en ambulatoire, les MSU évalueront régulièrement l’acquisition des compétences. La richesse de la supervision des situations réelles vécues devra être consignée via différentes traces d'apprentissage (journal de bord, RSCA).

LES STAGES HOSPITALIERS

Au cours des stages hospitaliers, l’interne exerce les fonctions d’interne de médecine générale, en situation de responsabilité clinique et thérapeutique progressive avec l’objectif d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de la médecine générale.

Les services hospitaliers proposés aux choix de stage sont accrédités comme formateurs pour la médecine générale selon les critères suivants :

  • la pertinence du recrutement du service par rapport à la médecine générale,

  • l'existence d’un projet pédagogique structuré,

  • l'encadrement pédagogique adapté aux besoins des internes par des « seniors »,

  • le respect des règles d’organisation obligatoires (repos de sécurité, possibilité d’assister aux formations universitaires et production d’un travail personnel sur deux demi‐journées par semaine).

En cas de manquement à ces fondamentaux l'accréditation d'un service hospitalier pourra être révisée.