RSCA

Le Récit de Situation Complexe et Authentique : RSCA

C'est quoi cet acronyme barbare !

C'est raconter une situation clinique que l'on a vécue, dans le but d'améliorer ses compétences  grâce à une approche réflexive.

 

Il faut écrire un récit, ce n'est pas un simple cas clinique. L'idée est que le lecteur puisse se mettre dans la peau du  narrateur, comprendre ses émotions et l'ambiance dans laquelle s'est déroulée la situation. 

Puis il s'agit d'analyser ce qui s'est passé, d'identifier les problèmes et de se poser des questions précises auxquelles répondre.

Vient ensuite une phase de recherche dont le but est de répondre aux questions posées, et enfin une phase de synthèse qui permettra de faire le point sur les compétences acquises. 

En bref, suivez le plan ci dessous ...

Plan du RSCA

1) La narration : "je raconte"

2) Analyse : "je réfléchis sur ce que j'ai fait et ce que j'ai vécu"

3) Problématisation et objectifs de travail :  "je me pose des questions de recherche"

4) Auto-formation  : "je fais des recherches pour y répondre"

5) Synthèse et autoévaluation : "je fais la synthèse de mon travail"

Evaluation du RSCA selon consensus national

Différents critères sont évalués , chacun d'eux est évalué selon : 

P : pertinent

A : améliorable

I : insuffisant 

Liste des critères

1. NARRATION

- Caractère professionnel 

- Implication

- Précision

- Exhaustivité

- Complexité de la situation

- Analyse de la décision
 

2. PROBLEMATISATION

- Identification des problématiques

- Rédaction de la problématisation

- Ressources bibliographiques

- Rédaction de la réponse

- Utilisations des ressources

- Synthèse pour tous les RSCA

- Synthèse pour RSCA hospitalier

Vous pourrez retrouver le détail de ces critères dans le livre suivant   : 

RSCA : DE L'IDÉE À LA RÉALISATION- 2E ÉDITION de Anas Taha